En profondeur : Pourquoi le TAG Heuer CH80 (désormais appelé Heuer-03) est-il de retour ? (et une visite de la Manufacture Chevenez relancée).

Il y a une semaine, nous avons présenté le premier prototype de la réédition de l’Autavia «Jochen Rindt» de TAG Heuer, l’une des premières montres conçues par le client et réalisées par l’industrie depuis longtemps. C’est une bonne nouvelle en soi, et cette montre n’était pas le seul point d’intérêt, car à l’intérieur de son boîtier se trouve quelque chose que nous ne nous attendions pas à voir de la part de TAG Heuer : le Calibre Heuer-03 (anciennement le calibre CH80 qui était censé être un projet «tué» avant sa naissance). Lors du sommet des collectionneurs Heuer, nous avons eu l’occasion de visiter la manufacture de Chevenez (celle qui aurait été arrêtée), de voir le nouveau mouvement, de comprendre les évolutions et enfin de discuter avec les équipes, dont Jean-Claude Biver, histoire de faire la lumière sur cette situation complexe, mais finalement heureuse.

CONTEXTE
Tag-Heuer-Carrera-CH80Ce qui s’est passé au TAG… Je ne suis pas resté au TAG ! Pourquoi ? Le fait que TAG Heuer soit une grande entreprise, détenue par un groupe public (LVMH), a rendu la situation publique (ces situations se produisent plus souvent qu’on ne le pense dans l’industrie, mais sont généralement tenues secrètes). Ce qui s’est passé … Fin 2013, TAG Heuer a annoncé un nouveau mouvement, le Calibre 1969, un moteur développé en interne et techniquement intéressant : colonne colonne, réserve de marche de 70 heures, embrayage vertical, chronographe automatique intégré, affichage try-compax. Des nouvelles saluées par les journalistes et les collectionneurs, et encore plus lorsque, à Baselworld 2014, TAG Heuer a présenté la première montre équipée de ce mouvement, une nouvelle Carrera d’inspiration rétro. Ils ont même changé le nom du mouvement en CH80 et amélioré les spécifications (plus de réserve de marche, maintenant à 80 heures). Cela semblait prometteur !

Vous voyez, TAG Heuer a certainement surestimé ses capacités et a probablement sous-estimé une conjoncture difficile. La conjonction de ces deux facteurs, liée au fait que TAG Heuer possédait déjà un mouvement maison dans sa collection, le Calibre Heuer 1887, n’a pas aidé la marque à lancer le CH80. Plus tard en 2014, en juin (seulement 3 mois après la présentation de la Carrera CH80), la marque a reporté cette montre et son mouvement. Déjà à l’époque, nous avions fait une première analyse de la situation, affirmant que l’arrivée de Jean-Claude Biver, en tant que directeur de l’horlogerie du groupe LVMH (pas encore PDG de TAG Heuer), la situation difficile des ventes et l’ambition démesurée de CH80 le mouvement était certainement un motif de report. Les répliques de montres Tag Heuer, pendant quelques années, ont augmenté en termes de prix, modifiant le marché d’origine et la vocation de la marque : jeune, innovante et accessible. Le Calibre CH80 créait un écart encore plus grand avec le segment original de TAG Heuer.

Plus tard, en décembre 2014, le PDG de TAG Heuer, Stéphane Linder, a démissionné de son poste et a été remplacé par Jean-Claude Biver (JCB). Immédiatement après son arrivée, JCB a changé les stratégies de produit / production, car il a vu des problèmes majeurs. Le site de production de Chevenez, entièrement dédié à la production de mouvements internes (1887 et CH80), a vu sa production ralentie de manière drastique. Ce qui n’était pas particulièrement clair à l’époque est maintenant expliqué par M. Biver lui-même. Lorsqu’il y est arrivé, il a constaté que le stock de 1887 était assez important et qu’avant de lancer le CH80, ces anciens mouvements devaient être vendus, d’une manière ou d’une autre. Il fallait assainir les finances et recentrer la production. À cette fin, JCB et les équipes TAG ont créé la Carrera Heuer 01, alimentée par une version partiellement squelettée de la 1887. Grâce au succès de cette montre, la production de Chevenez a pu revenir à des volumes plus importants.

LE CAL CALIBRE TAG HEUER HEUER-03 POUR RÉUSSIR AU CH 80
Calibre-Heuer-03-ex-TAG-Heuer-CH80-2Quelle est la principale conclusion à tirer de cet article ? Eh bien, pour simplifier, les répliques Tag Heuer ont un nouveau mouvement, qui sera présenté pour la première fois dans la nouvelle Autavia 2017 que nous avons examinée en exclusivité pour vous ici, bien avant son lancement (prévu pour Baselworld 2017). En effet, cette montre sera livrée avec le calibre Heuer-03. On a dit nouveau mouvement ? Eh bien… pas tout à fait. En fait, cette Heuer-03 est basée sur le calibre CH80 reporté / tué / jamais produit. En fait, il ne s’agit pas vraiment de la réintroduction de ce mouvement, puisque le Heuer-02T Tourbillon est basé sur ce même calibre. Cependant, nous sommes ici en présence d’un chronographe classique, ce qui est beaucoup plus important en termes de production, de ventes et de produit.